JKC Aogami - Azumagata (150mm)

215,00€
Prix normal 215,00€

Ce style de couteau est appelé nakiri qui se traduit par « tranchant très fin ». Il s’agit essentiellement d’une version à double tranchant du style usuba. Bien qu’il puisse ressembler à un couperet, il s’agit en fait d’un outil d’une grande précision conçu pour de nombreuses utilisations telles que ciseler des oignons ou transformer de la ciboulette en poudre. Le nakiri est très apprécié des chefs occidentaux car il permet de réaliser une grande variété de tâches, des rondelles de tomates aux tranches de concombre translucides. C’est le type de couteau qu’il vous faut si vous préparez des légumes régulièrement. Avec un peu de pratique, vous saisirez que les capacités de ce type de couteau sont sans égales. Sa large lame est particulièrement efficace sur les aliments ayant de nombreuses strates comme les oignons ou les choux.

Nakiri est la forme japonaise définitive pour la préparation de légumes. Nous avons découvert cette version particulière de Nakiri dans un magasin de collectionneurs de couteaux à Sakai City, un exemple qui s'est avéré être une antiquité vieille de 200 ans, que nous avons demandé au ateliers Tadafusa de reproduire. Le nom exact de ce type particulier de Nakiri est «Azumugata». Qu'il s'agisse de trancher les tomates les plus molles, de couper en dés les tubercules les plus durs ou de hacher le gingembre à la consistance d'une pulpe lisse, cette lame transformera toute corvée culinaire en une expérience «zen». Ce qui différencie l'Azumugata du Nakiri est son profil légèrement incurvé permettant une coupe douce au rouleau, ce qui est extrêmement gênant lors de l'utilisation du bord droit du Nakiri classique. Le JKC Aogami Azumagata fait de la préparation des fruits et légumes un tel plaisir qu'il est difficile de résister à la tentation de trancher, hacher, couper en dés et émincer tout ce qui est en vue alors soyez prêt à consommer plus de produits sains!

Les couches latérales sont dans un acier plus tendre et inoxydable alors que le noyau est lui sujet à l'oxydation. Il convient donc de bien essuyer la lame  immédiatement après usage et de la huiler éventuellement avec un corps gras (huile de tsubaki) afin de la prémunir entièrement de toute corrosion.

REMARQUES IMPORTANTES : Ne pas utiliser sur les os. Ne doit pas servir de levier. Ne doit pas être utilisé pour bricoler. Utiliser UNIQUEMENT sur une planche à découper en bois ou en plastique. Ne pas utiliser les couteaux comme tournevis, ouvre-boîtes ou tout usage autre que la préparation des aliments. USAGE CULINAIRE UNIQUEMENT.

Ce style de couteau est appelé nakiri qui se traduit par « tranchant très fin ». Il s’agit essentiellement d’une version à double tranchant du style usuba. Bien qu’il puisse ressembler à un couperet, il s’agit en fait d’un outil d’une grande précision conçu pour de nombreuses utilisations telles que ciseler des oignons ou transformer de la ciboulette en poudre. Le nakiri est très apprécié des chefs occidentaux car il permet de réaliser une grande variété de tâches, des rondelles de tomates aux tranches de concombre translucides. C’est le type de couteau qu’il vous faut si vous préparez des légumes régulièrement. Avec un peu de pratique, vous saisirez que les capacités de ce type de couteau sont sans égales. Sa large lame est particulièrement efficace sur les aliments ayant de nombreuses strates comme les oignons ou les choux.

Nakiri est la forme japonaise définitive pour la préparation de légumes. Nous avons découvert cette version particulière de Nakiri dans un magasin de collectionneurs de couteaux à Sakai City, un exemple qui s'est avéré être une antiquité vieille de 200 ans, que nous avons demandé au ateliers Tadafusa de reproduire. Le nom exact de ce type particulier de Nakiri est «Azumugata». Qu'il s'agisse de trancher les tomates les plus molles, de couper en dés les tubercules les plus durs ou de hacher le gingembre à la consistance d'une pulpe lisse, cette lame transformera toute corvée culinaire en une expérience «zen». Ce qui différencie l'Azumugata du Nakiri est son profil légèrement incurvé permettant une coupe douce au rouleau, ce qui est extrêmement gênant lors de l'utilisation du bord droit du Nakiri classique. Le JKC Aogami Azumagata fait de la préparation des fruits et légumes un tel plaisir qu'il est difficile de résister à la tentation de trancher, hacher, couper en dés et émincer tout ce qui est en vue alors soyez prêt à consommer plus de produits sains!

Les couches latérales sont dans un acier plus tendre et inoxydable alors que le noyau est lui sujet à l'oxydation. Il convient donc de bien essuyer la lame  immédiatement après usage et de la huiler éventuellement avec un corps gras (huile de tsubaki) afin de la prémunir entièrement de toute corrosion.

REMARQUES IMPORTANTES : Ne pas utiliser sur les os. Ne doit pas servir de levier. Ne doit pas être utilisé pour bricoler. Utiliser UNIQUEMENT sur une planche à découper en bois ou en plastique. Ne pas utiliser les couteaux comme tournevis, ouvre-boîtes ou tout usage autre que la préparation des aliments. USAGE CULINAIRE UNIQUEMENT.