Gold Kitano - Gyuto (180mm)

149,00€
Prix normal 149,00€

Ces couteaux sont entièrement forgés par laminage à partir d’une pièce plus épaisse que pour notre collection Warikome (mais le même acier est utilisé). Une pression plus importante est par conséquent nécessaire pour atteindre une épaisseur finale comparable. Cette pression supplémentaire a pour effet de produire une lame un peu plus dense et dont la structure moléculaire est plus uniforme. La lame conserve ainsi son tranchant dans la durée, tout en étant aussi facile à réaffuter. La dureté obtenue après le revenu est exceptionnelle : 60 - 62 HRC. Il s’agit d’une bonne alternative à notre collection Tamahagane, si acquérir une lame damassée n’est pas votre priorité. Le manche est fabriqué à partir de bois de fer, ce qui améliore d’autant plus la qualité et la longévité de ces couteaux.

Ce couteau, plus mince que son homologue le santoku, est appelé gyuto et est utilisé généralement pour la viande. En effet « gyu » se traduit littéralement par vache et « to » par lame. Il est conçu pour couper la viande ou le poisson cru aussi bien en tranches qu’en dés ou en filets. Il s’agit de la version japonaise du classique couteau de chef français. Ce couteau à l’apparence familière est un exemple de polyvalence avec sa forme fuselée, idéale pour tous types de coupes et de découpes. La lame recourbée permet aussi de couper les légumes avec une plus grande fluidité que la plupart des autres gyuto. La différence principale entre le santoku et le gyuto réside dans la largeur de la lame. Celle du gyuto est plus étroite ce qui lui permet d’être plus efficace face aux aliments gras, riches en amidon, huileux ou tout autre aliment ayant tendance à rester collé à la lame. Si vous recherchez un couteau essentiellement pour la viande ou le poisson, cru comme cuit, et accessoirement pour les légumes, le gyuto est celui qu’il vous faut. Il conviendra également à ceux qui préfèrent les formes de couteaux occidentales plus classiques.

REMARQUES IMPORTANTES : Ne pas utiliser sur les os. Ne doit pas servir de levier. Ne doit pas être utilisé pour bricoler. Utiliser UNIQUEMENT sur une planche à découper en bois ou en plastique. Ne pas utiliser les couteaux comme tournevis, ouvre-boîtes ou tout usage autre que la préparation des aliments. USAGE CULINAIRE UNIQUEMENT.

Ces couteaux sont entièrement forgés par laminage à partir d’une pièce plus épaisse que pour notre collection Warikome (mais le même acier est utilisé). Une pression plus importante est par conséquent nécessaire pour atteindre une épaisseur finale comparable. Cette pression supplémentaire a pour effet de produire une lame un peu plus dense et dont la structure moléculaire est plus uniforme. La lame conserve ainsi son tranchant dans la durée, tout en étant aussi facile à réaffuter. La dureté obtenue après le revenu est exceptionnelle : 60 - 62 HRC. Il s’agit d’une bonne alternative à notre collection Tamahagane, si acquérir une lame damassée n’est pas votre priorité. Le manche est fabriqué à partir de bois de fer, ce qui améliore d’autant plus la qualité et la longévité de ces couteaux.

Ce couteau, plus mince que son homologue le santoku, est appelé gyuto et est utilisé généralement pour la viande. En effet « gyu » se traduit littéralement par vache et « to » par lame. Il est conçu pour couper la viande ou le poisson cru aussi bien en tranches qu’en dés ou en filets. Il s’agit de la version japonaise du classique couteau de chef français. Ce couteau à l’apparence familière est un exemple de polyvalence avec sa forme fuselée, idéale pour tous types de coupes et de découpes. La lame recourbée permet aussi de couper les légumes avec une plus grande fluidité que la plupart des autres gyuto. La différence principale entre le santoku et le gyuto réside dans la largeur de la lame. Celle du gyuto est plus étroite ce qui lui permet d’être plus efficace face aux aliments gras, riches en amidon, huileux ou tout autre aliment ayant tendance à rester collé à la lame. Si vous recherchez un couteau essentiellement pour la viande ou le poisson, cru comme cuit, et accessoirement pour les légumes, le gyuto est celui qu’il vous faut. Il conviendra également à ceux qui préfèrent les formes de couteaux occidentales plus classiques.

REMARQUES IMPORTANTES : Ne pas utiliser sur les os. Ne doit pas servir de levier. Ne doit pas être utilisé pour bricoler. Utiliser UNIQUEMENT sur une planche à découper en bois ou en plastique. Ne pas utiliser les couteaux comme tournevis, ouvre-boîtes ou tout usage autre que la préparation des aliments. USAGE CULINAIRE UNIQUEMENT.